24 septembre et 17 octobre 2019 : Mettre à profit les liens naturels entre culture et pensée numérique (une formation du CQAM, en partenariat avec En Piste, le RAIQ et le RCAAQ)

Le mardi 24 septembre et le jeudi 17 octobre


Horaire
Le mardi 24 septembre et le jeudi 17 octobre, de 09:00 à 17:00
Nombre d'heures
14
Nombre de participants
12
Lieu
Studio d’Oboro, 4001, rue Berri, 2e étage, Montréal
Formateur/trice(s)

Tarif
75.00$ txes incl.
Date limite d'inscription
jeudi 19 septembre

Cette formation a comme objectif de permettre aux organismes de mieux comprendre comment la « pensée numérique » s’articule dans le contexte culturel.

Axée sur la pratique, chaque participant a la chance d’être accompagné individuellement sur une période deux mois pour instaurer l’action numérique de son choix au sein de son organisation.

Les bouleversements provoqués par l’avènement du numérique n’ont pas épargné le secteur culturel. Là aussi, les mutations sont profondes et transversales. Elles affectent non seulement les façons de chercher, de s’approprier, de consommer et d’apprécier les productions artistiques, mais aussi la forme même des œuvres, les enjeux qu’elles soulèvent, les publics visés et les stratégies pour les rejoindre.

Malgré l’ampleur des changements, ce « virage numérique » signifie davantage une continuation qu’une rupture pour les organismes du milieu ainsi que pour les artistes. En effet, la « pensée » sous-jacente au numérique s’inscrit en droite ligne avec leurs valeurs et façons de faire : créativité, collaboration, démarches itératives, innovation, partage, etc. Il ne reste plus qu’à faciliter le virage.

La formule est basée sur l’apprentissage collaboratif : séminaires de discussion; mise en pratique avec accompagnement personnalisé ; retour collectif sur chacune des solutions mises en place afin de partager les expériences avec l’ensemble des participants.

À la fin de l’atelier, les participants seront en mesure de :

  • saisir les grands enjeux du numérique en lien avec leur contexte de travail spécifique;
  • comprendre que le virage numérique ne s’oppose pas à leur mandat, mais qu’au contraire se rapproche de leurs principes fondamentaux;
  • développer une stratégie numérique conséquente;
  • réévaluer leur fonctionnement au niveau de la gouvernance, création et diffusion en lien avec le numérique;
  • faire office de « pollinisateurs » dans leurs milieux respectifs afin de transmettre leurs nouveaux acquis;
  • favoriser la synchronisation du milieu culturel et artistique avec les réalités du numérique.

Clientèle ciblée : Cette formation s’adresse aux gestionnaires, administrateurs, travailleurs culturels et direction administrative et artistique d’OBNL en art.

S'INSCRIRE