Marc Bénazet

Type de membre : Membre individuel (a. artistes et créateurs)

Animé depuis mon plus jeune âge par l'activité physique et l'envie d'utiliser mon corps pour son potentiel athlétique, j'ai découvert tardivement l'univers du cirque et de la danse. À 15 ans, un ami me fait découvrir le Parkour et les acrobaties puis il m'introduit dans sa salle d'entrainement parisienne. Finalement, les roulés-boulés et les virevoltes des danseurs de Break m'inspireront davantage que les singeries aériennes, et l'aventure Breakdance commence pour moi. Suite à plusieurs blessures aux poignets, je me résigne non sans mal, à changer de discipline car les appuis aux sols deviennent difficilement supportables pour mes bras meurtris. À défaut de ne plus pouvoir bouger sur mes mains, je m'investis dans la pratique des arts martiaux où les techniques des jambes sont légions. La souplesse et la tonicité des membres inférieurs que j'avais développées durant mes années de Break m'étaient salutaires pour ces pratiques de coups de pied. Pendant ce temps, sans que la guérison soit totale, mes articulations des bras retrouvaient du poil de la bête. Et c'est lors d'une séance au Plus Petit Cirque du Monde de Bagneux, que le monde du mât chinois se révèle devant moi. L'année suivante je partais en échange universitaire à Sherbrooke dans le cadre de mes études en kinésiologie. Avec le souhait de poursuivre ma quête d'acrobaties simiesques, c'est en côtoyant la fabuleuse communauté circassienne Sherbrookoise, que je rencontrais mon actuel acolyte de mât, sans qui ma vie aurait été bien différente. Ainsi, depuis l'année 2014, ayant foulé les mystères du mât chinois en binôme, mon aventure est un cumule d'écueils artistiques et de curiosités corporels, qui encourage mon opiniâtreté à percer, à ma manière, le secret de ce poteau diabolique. Je joue également avec la compagnie LaboKracBoom depuis 2017, pour la dernière création : Chute Libre. Spectacle à l'interface entre plusieurs disciplines contemporaines telles la danse, le Parkour, le mât chinois ou encore la musique... Création en cours d'adaptation en salle pour de futures représentations, notamment au centre culturel de l'université de Sherbrooke en mai 2019. Fidèle adepte des œuvres de Jackie Chan, heureux mélange de théâtre physique et d’acrobaties circassiennes, cette passion m’a amené vers la voie de l’art clownesque. C'est donc avec l'intention de creuser mon jeu de personnage que j'ai suivi deux stages (niveaux 1 et 2) avec Francine en 2018 (janvier et avril). Art que je ne soupçonnais pas aussi vaste, c'est avec surprise et intérêt que je continue l'étude clownesque aussi exigeante qu'enrichissante. J'intègre alors progressivement le savoir être du clown dans mon jeu de scène, la tête remplie d'idées, le corps désireux de les réaliser. Que l'aventure continue!...


Disciplines de cirque et Expertises

Disciplines de cirque

Mât chinois
Art clownesque

Expertises

Artiste de cirque


Informations de contact

Certaines informations de contact (téléphone, adresse, courriel) sont pour les membres seulement.
Êtes-vous membre ? Connectez-vous pour accéder aux informations privées. Cliquez ici pour vous connecter !



Crédit photo : Sam Ross Giblin / 7 doigts de la main